La libération du professeur biélorussien Iouri Bandajevski Bruxelles, 2005

, par  France-Belarus.com , popularité : 18%

L’Union européenne se félicite de la libération conditionnelle du professeur Iouri Bandajevski et espère que les autorités du Belarus lui permettront à présent de reprendre ses travaux sur les conséquences de la catastrophe de Tchernobyl.

DECLARATION DE LA PRESIDENCE AU NOM DE L’UNION EUROPEENNE

L’Union européenne s’est, à de nombreuses occasions, déclarée préoccupée par l’emprisonnement du professeur Bandajevski et rappelle qu’elle a, à plusieurs reprises, demandé sa libération, ainsi que celle d’autres prisonniers politiques.

L’Union européenne croit comprendre que le moral et la santé du professeur Bandajevski sont bons et qu’il a hâte de poursuivre ses travaux de recherche. Elle espère que le professeur Bandajevski sera libre de mettre ses compétences au service de la conférence prévue en avril 2006 pour marquer le 20e anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl.

Navigation

AgendaTous les événements

novembre 2017 :

Rien pour ce mois

octobre 2017 | décembre 2017