La Rencontre avec M.Alexandre Radkov, Ministre de l’Education biélorusse COMMUNIQUE DE PRESSE

, par  France-Belarus.com , popularité : 7%

endredi 23 janvier 2003, les Ambassadeurs et Chefs des missions diplomatiques des Etats membres de l’Union européenne et des pays accédants accrédités à Minsk : l’Ambassadeur de France*, l’Ambassadeur de Lituanie, l’Ambassadeur de Pologne, le Chargé d’Affaires a.i d’Allemagne, le Chargé d’Affaires a.i de Grande-Bretagne, le Chargé d’Affaires a.i d’Italie, le Chargé d’Affaires d’Affaires a.i de Lettonie, le Chargé d’Affaires a.i de Slovaquie, le Conseiller de l’Ambassade de la République tchèque, le Consul d’Estonie et le Chef du Bureau à Minsk de l’Ambassade de Suède à Moscou, ainsi que l’Ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique ont eu un entretien avec M. Alexandre RADKOV, Ministre biélorusse de l’Education.

Ce rendez-vous sollicité depuis le 15 décembre 2003 était motivé par l’étonnement des Ambassadeurs devant les propos tenus par M. RADKOV le 4 décembre 2003 selon lesquels la présence des professeurs étrangers à l’Université Européenne des Sciences Humaines de Minsk transformait celle-ci en « cour des miracles ».

Les Chefs des missions diplomatiques ont fait part de leur incompréhension devant le fait que l’on puisse considérer ainsi l’ouverture de l’enseignement supérieur biélorusse au monde extérieur. Ils ont également souligné qu’ils estimaient cette ouverture, à laquelle ils ont consacré et continuent de consacrer beaucoup d’efforts et de moyens, absolument nécessaire pour l’avenir de la Biélorussie.

Ils ont, enfin, rappelé au Ministre qu’ils considéraient l’existence de l’UESH comme un symbole de la volonté d’ouverture et de coopération de la Biélorussie avec l’Union Européenne et les pays occidentaux en général et que, pour nombre d’universitaires européens, la présence du Recteur Anatoly MIKHAÏLOV à la tête de cette Université constituait aujourd’hui la meilleure garantie de son bon fonctionnement et de son indépendance.

Navigation

AgendaTous les événements

novembre 2017 :

Rien pour ce mois

octobre 2017 | décembre 2017