L’ancien candidat biélorusse à l’élection présidentielle, M. Alexandre Kozuline, est condamné Bruxelles, 18 juillet 2006

, par  France-Belarus.com , popularité : 17%

L’Union européenne est profondément préoccupée par la condamnation à cinq ans et demi de prison prononcée le 13 juillet 2006, à l’encontre de l’ancien candidat biélorusse à l’élection présidentielle, M. Alexandre Kozuline.

SITUATION EN BIELORUSSIE

DECLARATION DE LA PRESIDENCE AU NOM DE L’UNION EUROPEENNE
SUR LA CONDAMNATION DE L’ANCIEN CANDIDAT A L’ELECTION PRESIDENTIELLE, M. ALEXANDRE KOZULINE

L’Union européenne considère que la condamnation de M. Kozuline, qui se fonde sur des accusations de « hooliganisme », et de troubles à l’ordre public, est motivée par des considérations politiques. Il s’agit d’un nouvel exemple des tentatives des autorités biélorusses visant à punir l’opposition démocratique pour avoir exercé ses droits démocratiques. La peine prononcée est sans commune mesure avec l’infraction alléguée. L’Union européenne demande donc aux autorités biélorusses de libérer immédiatement M. Kozuline et tous les autres prisonniers politiques.

L’Union européenne rappelle aux autorités et aux citoyens biélorusses qu’elle reste disposée à développer ses relations avec la Biélorussie, y compris dans le cadre de la politique européenne de voisinage, pour autant que les autorités biélorusses fassent preuve d’une réelle volonté de respecter les Droits de l’Homme, l’Etat de droit et les valeurs démocratiques, et d’engager des réformes démocratiques.

Navigation

AgendaTous les événements

novembre 2017 :

Rien pour ce mois

octobre 2017 | décembre 2017