Exposition ’Saltimbanques. Les cirques de Chagall’ Du 2 juillet au 3 octobre 2005

, par  France-Belarus.com , popularité : 8%

Marc Chagall, de son vrai nom Moyshe Segal, naît le 7 juillet 1887 à Vitebsk, en Biélorussie. Il ne reste pas grand chose de la ville ’triste et joyeuse’ décrite par le peintre dans son autobiographie romancée, Ma vie : la destruction par les nazis des quartiers juifs, et l’urbanisme dévastateur des années staliniennes en ont profondément modifié la physionomie : invité en URSS en 1973, Chagall refusera de retourner sur les lieux de son enfance.

Consacrée à la figure du saltimbanque dans l’œuvre de Marc Chagall, l’exposition regroupe 16 tableaux et 36 dessins du maître, issus de collections publiques et privées. Une trentaine de ces œuvres n’a pas été publiée.

Marc Chagall (1887-1985) a représenté tout au long de sa carrière les gens du cirque, acrobates, danseurs, clows et musiciens. Pour lui ces artistes particuliers sont sans doute emblématiques de la figure de l’artiste en général : comme lui, mais sur scène, avec peu de moyens, ils produisent des effets qui ravissent leurs spectateurs. Leur art constitue le modèle sur lequel se bâtissent des arts plus savants, et la peinture pour Chagall, avec ses moyens artisanaux, n’est pas très loin de ces arts du cirque qui n’ont d’autre ambition que de plaire et de faire rêver. Mais si clows et acrobates sont ainsi des figures allégoriques de l’Artiste, ils le sont d’abord de Chagall lui même. Des autoportraits en quelque sorte.

Rassamblant des œuvres majeures comme L’acrobate, 1930, La Danse, 1950 (musée national d’Art Moderne en dépôt au musée national Message Biblique Marc Chagall), Les Saltimbanques dans la nuit, 1957 (musée des Beaux Arts, Saint-Etienne) ou encore Nu mauve, 1967 (collection particulière), l’exposition est un parcours à travers des œuvres des années « françaises » de l’artiste - œuvres qui témoignent de la constance de sa passion pour le cirque : « J’ai toujours considéré les clowns, les acrobates et les acteurs comme des êtres tragiquement humains qui ressembleraient pour moi, aux personnages de certaines peintures religieuses », disait-il.

Par ailleurs, dans les salles des collections permanentes, le musée propose la présentation des esquisses pour le Message Biblique ainsi qu’un ensemble d’œuvres « profanes » de Chagall sur des thèmes variés.

Musée national Message Biblique Marc Chagall

Avenue Docteur Ménard
06000, Nice

Horaires :

- juillet-septembre : 10h-18h
- octobre-juin : 10h-17h
- fermé le mardi, le 1er janvier, le 1er mai et le 25 décembre

Accès :
- Aéroport Nice Côte d’Azur
- Gare S.N.C.F.
- Bus n° 15, arrêt « Musée Chagall »
- Parking : stationnement gratuit pour les autocars

Droit d’entrée (à titre indicatif sous réserve de modifications en 2005) :
- Collections permanentes : 5,50 euros
- Tarif réduit (jeunes de 18 à 25 ans inclus et les dimanches) : 4 euros
- Gratuit jusqu’à 18 ans et le premier dimanche du mois.
- Expositions temporaires : + 1,20 euros
- Règlement sur place en espèces, par chèque ou carte de crédit.

Navigation

AgendaTous les événements

novembre 2017 :

Rien pour ce mois

octobre 2017 | décembre 2017