France-Belarus.com

Découverte du Bélarus (anciennement Biélorussie)

Accueil > Actualités > Economie > Solution pour combustible usagé de Tchernobyl ?

Solution pour combustible usagé de Tchernobyl ?

La centrale de Tchernobyl, a eu en avril 1986 le plus grave accident dans l’histoire du nucléaire civil, elle a été définitivement fermée en décembre 2000. La zone d’exclusion est un espace inhabitable d’un rayon de 30 km autour de la centrale, le plus contaminé par la radiation.

La compagnie nationale ukrainienne Energoatom chargée de l’exploitation des centrales nucléaires va construire un dépôt de combustible nucléaire usagé dans la zone d’exclusion de Tchernobyl.

Energoatom a publié "une déclaration d’intention de construire ce dépôt avec un terme d’exploitation de 100 ans et qui pourrait accueillir 17.000 conteneurs de combustible usagé" Tvel fabriqués en Russie. Ce dépôt sera destiné seulement pour le combustible usagé provenant des centrales nucléaires ukrainiennes. Le projet doit être soumis à une procédure "d’auditions publiques et à un référendum régional" dans la zone concernée avant d’être examiné par le Parlement qui doit donner le feu vert pour son lancement.

Seule la centrale nucléaire de Zaporijia (sud) est dotée d’un dépôt pour ses propres déchets. Les centrales de Ioujno-Oukraïnsk (sud), de Rivne et Khmelnitski (ouest) exportent actuellement leurs déchets vers la Russie.

Selon les calculs d’Energoatom aux prix de l’année 2005, l’Ukraine dépenserait 2 milliards de dollars d’ici 2044 pour exporter ces déchets vers la Russie alors que la construction de son propre dépôt et son exploitation dans les 100 ans à venir coûterait 520 millions de dollars.

L’Ukraine avait déjà organisé un appel d’offre pour la construction de cette installation remporté par le groupe américain Holtec International avec lequel Kiev avait signé un contrat en décembre 2005.

La centrale de Tchernobyl, a eu en avril 1986 le plus grave accident dans l’histoire du nucléaire civil, elle a été définitivement fermée en décembre 2000. La zone d’exclusion est un espace inhabitable d’un rayon de 30 km autour de la centrale, le plus contaminé par la radiation.

© samedi 21 octobre 2006, par Maxim

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document