Minsk contre les hamburgers 3 mai 2002

, par  France-Belarus.com , popularité : 7%

Les Fast-food de la marque Mac-Donalds semblent se heurter à des difficultés pour étendre leur réseau de restaurants en Biélorussie. Les autorités de la capitale Minsk ont annoncé qu’ils ne délivreraient à la chaîne des terrains pour construire leurs futurs restaurants.

« C’est une décision assez risquée car les investisseurs étrangers sont peu nombreux à s’intéresser à la Biélorussie » note le journal Nezavissimaïa gazeta. Or, malgré un climat d’investissements peu favorable, Mac-Donald’s connaissait un développement important. Les trois premiers lieux de restauration rapide Mac Donald’s avaient ouvert le 10 décembre 1996 à Minsk. Aujourd’hui, six Mac-Donald’s fonctionnent dans la capitale biélorusse ; ils servent 25.000 clients par jour. Au cours des cinq dernières années, ils ont servi une clientèle de 15 millions de personnes, soit une fois et demi le nombre d’habitants du pays. L’investissements de la compagnie dans le pays représente 14 millions de dollars et la direction de Mac-Donald’s avait l’intention d’ouvrir 4 à 5 nouveau restaurants dans les deux prochaines années à venir. « Afin de défendre la santé publique et le développement des produits nationaux », les autorités de Minsk refusent d’accorder de nouveaux emplacements à la chaîne de restauration rapide américaine. Les représentants des autorités municipales s’appuient sur des conclusions médicales et soulignent le fait que les principaux clients des fast-food sont les enfants et les adolescents. A la place des Mac-Donald’s, la mairie souhaite implanter une chaîne de restauration « qui respecterait les traditions culinaires nationales ». Cette lutte contre le hamburger ne date pas d’hier. Les autorités de Minsk avait déjà au mois de mars dernier retiré à la chaîne de restauration américain le droit de disposer d’un emplacement pendant 39 ans pour le redonner à l’université de Minsk.
Toutefois, il semble que derrière la volonté affichée par les autorités de se préoccuper de la santé de ses citoyens se cache de réels enjeux économiques. En décembre de l’année dernière, les autorités municipales avaient annoncé leur intention de lancer un vaste programme de rétablissement d’une chaîne de restauration. La mairie de Minsk planifie de remettre en état 127 lieux de restauration dans toute la capitale. La direction chargée de la restauration a l’intention de relancer les 118 entreprises de restauration qui existaient dans la capitale et ont cessé leur activité après avoir été revendu à un nouveau propriétaire. La mairie souhaite donc lancer sa propre chaîne de restauration « afin de créer une concurrence saine avec les fast-food Mac-Donald’s » déclare-t-on à la mairie. « En réalité, ce projet national de restauration s’appuie sur ses appuis au pouvoir pour, si ce n’est écarter du moins affaiblir les possibilités de son concurrent » estime le quotidien Nezavissimaïa gazeta.

Nezavissimaïa gazeta 3-05-02

Navigation

AgendaTous les événements

novembre 2017 :

Rien pour ce mois

octobre 2017 | décembre 2017