Lourde condamnation de M. Alexandre Kozouline, chef du parti social démocrate biélorusse Le 13 juillet 2006

, par  France-Belarus.com , popularité : 17%

La condamnation de M. Kozouline va à l’encontre de principes démocratiques essentiels, notamment ceux qui concernent la liberté d’expression et le respect des droits normaux de l’opposition.

M. Alexandre Kozouline, chef du parti social démocrate biélorusse et candidat d’opposition à la présidentielle du 19 mars, a été lourdement condamné le 13 juillet à cinq ans et demi de prison pour « hooliganisme aggravé et troubles à l’ordre public » au terme d’une procédure judiciaire contraire aux normes internationales et qui a toutes les caractéristiques d’un procès politique.

La condamnation de M. Kozouline va à l’encontre de principes démocratiques essentiels, notamment ceux qui concernent la liberté d’expression et le respect des droits normaux de l’opposition.

Ces principes sont communs à tous les Etats membres de l’OSCE. Leur méconnaissance par la Biélorussie risque de peser sur les relations entre ce pays et l’Union européenne.

Navigation

AgendaTous les événements

novembre 2017 :

Rien pour ce mois

octobre 2017 | décembre 2017