Le président sortant Alexandre Loukachenko est réélu Le 20 mars 2006

, par  France-Belarus.com , popularité : 10%

Les électeurs bélarusses ont voté dimanche lors d`une présidentielle. Le président sortant Alexandre Loukachenko a été réélu sans surprise. Mais l’opposition, très faible d’ailleurs, brave les autorités en organisant un rassemblement dans le centre de Minsk.

Mais l’opposition, très faible d’ailleurs, financée par ’Les amis de la démocratie’ (les mêmes qui l’instaurent en Irak ou en Palestine en livrant ces pays à une véritable extermination) brave les autorités en organisant un rassemblement dans le centre de Minsk, crie à la fraude et réclame l’annulation du scrutin.

Le vote par anticipation a débuté le 14 mars. Cent vingt-deux représentants de formations politiques ont été nommés au sein des 6 586 commissions électorales, dont 41 à l’étranger, formées pour l’élection présidentielle.

Le Parti communiste (KPB) comptera cent neuf membres, le Parti agraire (AP) dix, le Parti républicain du travail et de la justice (RPPS), le Parti de l’Union civique (CAB) et le Parti social-démocrate (PPA), un représentant chacun. 489 personnes appartenant à des organisations publiques - dont la plupart sont membres de la Ligue de la jeunesse de la République-, des syndicats ou des organisations de femmes ont également été désignées pour siéger dans les commission électorales qui, au total, compteront 74 107 membres.

Le 17 février dernier, quatre personnalités ont été officiellement enregistrées comme candidats à l’élection présidentielle :

- Alexandre Milinkevitch, élu candidat unique de l’opposition démocratique le 2 octobre dernier lors du congrès des Forces démocratiques unifiées, organisation rassemblant plusieurs formations politiques et une douzaine d’organisations non gouvernementales d’opposition ;

- Alexandre Kazouline, ancien recteur de l’université de Minsk et leader du Parti social-démocrate, ancienne formation d’opposition reprise en main par les autorités après l’emprisonnement de son ancien chef, Mikola Statkevitch, accusé d’avoir organisé une manifestation contre le pouvoir en place ;

- Sergueï Gaïdoukevitch, leader du Parti libéral-démocrate (LDPB), formation nationaliste ;

- Alexandre Loukachenko, au pouvoir depuis le 20 juillet 1994.

- Zenon Pozniak, réfugié politique juif aux Etats-Unis depuis 1996, et Sergueï Skrebets, en détention provisoire depuis mai dernier pour une affaire de corruption, n’ont pas été autorisés à se présenter.

Navigation

AgendaTous les événements

novembre 2017 :

Rien pour ce mois

octobre 2017 | décembre 2017