Le leader de l’opposition biélorusse reçoit le prix Sakharov

, par  France-Belarus.com , popularité : 7%

Le Parlement européen a récompensé le leader de l’opposition biélorusse Alexander Milinkevitch, battu à la présidentielle de mars, pour sa ’résistance pacifique à l’intérieur d’un régime totalitaire’.

La Biélorussie, ancienne république soviétique, est le dernier pays européen non membre du Conseil de l’Europe. L’Union européenne juge ses pratiques institutionnelles non-conformes avec la démocratie et les droits de l’homme.

Le leader de l’opposition biélorusse, Alexandre Milinkevitch, a été désigné par le Parlement européen lauréat du prix Sakharov 2006 « pour la liberté de l’esprit » à l’intérieur d’un régime totalitaire dans le but de conduire la Biélorussie vers un avenir démocratique", jeudi 26 octobre 2006.

Sa candidature avait été proposée par le groupe PPE (Parti populaire européen), majoritaire au sein du parlement et par l’Union pour l’Europe des nations (souverainistes).

Opposant au régime du président Alexandre Loukachenko, Alexandre Milinkevitch a été nettement battu par ce dernier en mars dernier lors d’une élection présidentielle entachée de multiples fraudes selon l’Occident. Selon les résultats officiels, Alexandre Loukachenko avait obtenu 83% des suffrages, contre 6% Alexandre Milinkevitch.
Face au durcissement du régime, l’UE a interdit l’entrée sur son territoire à une quarantaine de personnalités biélorusses, dont le président Loukachenko.

Ancien universitaire élu en octobre 2005 candidat de l’opposition biélorusse, Alexandre Milinkevitch avait été reçu à deux reprises par les eurodéputés : la première fois, en janvier 2006 à Bruxelles et la seconde fois début avril à Strasbourg après les élections de mars.
Il a été emprisonné quinze jours en avril pour avoir participé à une réunion non autorisée à Minsk.

Le prix Sakharov, qui est doté de 50.000 euros, sera remis au mois de décembre lors d’une cérémonie à Strasbourg. Il est décerné chaque année depuis 15 ans par le Parlement européen à des personnalités ou des organisations ayant marqué de leur empreinte le combat en faveur des droits de l’Homme. En 2004, le prix avait déjà été décerné à organisme du Bélarus, l’Association bélarusse des journalistes.

Navigation

AgendaTous les événements

novembre 2017 :

Rien pour ce mois

octobre 2017 | décembre 2017