La vente de 50% de Beltransgaz à Gazprom russe

, par  France-Belarus.com , popularité : 14%

La vente de Beltransgaz avait été décidée fin 2006, sous la menace d’une fermeture des vannes par le géant gazier Gazprom. Cet accord est destiné à éviter une interruption des livraisons de gaz russe transitant par le Bélarus à destination de la Pologne, l’Allemagne et la Lituanie.

L’accord conclu entre Minsk et le groupe public Gazprom prévoit que le Bélarus paie 100 dollars les 1.000 m3 de gaz en 2007 et cède au géant gazier russe 50% de Beltransgaz, maître d’œuvre des gazoducs bélarusses.

La vente au groupe gazier russe Gazprom de 50% de la société bélarusse Beltransgaz transportant du gaz russe vers l’Europe ne sera pas signée comme prévu initialement.
Les négociations continuent aujourd’hui, précisant que la date de la signature serait fixée au terme de ces négociations.

Il a ajouté que les négociations bloquaient sur « un point », sans préciser lequel. « La signature de l’accord de vente des actions de Beltransgaz n’aura pas lieu le 18 mai, mais plus tard », a confirmé le porte-parole de Gazprom Sergueï Kouprianov, tout en espérant que l’accord serait signé avant le 1er juin.

La vente de Beltransgaz avait été décidée fin 2006, sous la menace d’une fermeture des vannes par le géant gazier Gazprom. Cet accord est destiné à éviter une interruption des livraisons de gaz russe transitant par le Bélarus à destination de la Pologne, l’Allemagne et la Lituanie, qui représentent quelque 5% de la consommation européenne de gaz.

L’accord conclu entre Minsk et le groupe public Gazprom prévoit que le Bélarus paie 100 dollars les 1.000 m3 de gaz en 2007 et cède au géant gazier russe 50% de Beltransgaz, maître d’œuvre des gazoducs bélarusses.

Ces conditions avaient été jugées « désavantageuses » par Minsk, qui bénéficiait jusqu’ici d’un gaz russe à bas prix, à moins de 50 dollars les 1.000 m3.

Navigation

AgendaTous les événements

novembre 2017 :

Rien pour ce mois

octobre 2017 | décembre 2017