La fermeture de ’RADA’ biélorusse Bruxelles, 17 février 2006

, par  France-Belarus.com , popularité : 7%

L’Union européenne a appris avec un profond regret la décision prise par la Cour suprême de la République de Biélorussie de fermer ’RADA’, l’Union biélorusse des associations publiques de jeunes et d’enfants. Cette décision constitue un nouveau coup porté au développement de la société civile en Biélorussie.

FERMETURE DE « RADA », L’UNION DES ASSOCIATIONS PUBLIQUES
DE JEUNES ET D’ENFANTS, PAR LA COUR SUPREME DE BIELORUSSIE

DECLARATION DE LA PRESIDENCE AU NOM DE L’UNION EUROPEENNE

L’Union européenne a appris avec un profond regret la décision prise par la Cour suprême de la République de Biélorussie de fermer ’RADA’, l’Union biélorusse des associations publiques de jeunes et d’enfants. Cette décision constitue un nouveau coup porté au développement de la société civile en Biélorussie.

« RADA » a établi un vaste réseau de relations avec différentes organisations de jeunesse en Europe, servant en même temps de point de contact non seulement pour les ONG des pays voisins, mais également pour de nombreux partenaires européens en Biélorussie. Elle s’efforçait de promouvoir dans ses activités les principes de la politique européenne de la jeunesse. « RADA » était également membre du Forum européen de la Jeunesse.

L’Union européenne souhaite rappeler qu’elle est favorable au développement de la société civile en République de Biélorussie, ainsi qu’aux contacts personnels entretenus avec les partenaires européens. Promouvoir le dialogue et la coopération au sein de la jeunesse en Europe, en particulier entre voisins, constitue un élément essentiel de notre politique.

L’Union européenne invite les autorités compétentes de Biélorussie à réexaminer cette décision ayant mené à la fermeture de « RADA ».

Navigation

AgendaTous les événements

novembre 2017 :

Rien pour ce mois

octobre 2017 | décembre 2017