La Bérézina Napoléonienne en Biélorussie Le 26 novembre 1812 - 2005

, par  France-Belarus.com , popularité : 14%

Le 26 novembre 1812, la Grande Armée de Napoléon 1er arrive au bord de la Bérézina. Un monument érigé au bord de la Bérézina rappelle la sanglante débâcle des troupes de Napoléon en 1812.

Le 26 novembre 1812, la Grande Armée de Napoléon 1er arrive au bord de la Bérézina, un affluent du Dniepr. Survient l’épisode le plus dramatique de la retraite de Russie. La Grande Armée comptait près de 700.000 soldats à son entrée en Russie. En arrivant au bord de la Bérézina, Napoléon 1er ne dispose plus que 49.000 combattants... Pendant 3 jours, l’armée de Napoléon va franchir les ponts improvisés. Des milliers de soldats français se noient en tentant d’échapper à l’ennemi. La débâcle est totale. L’Empereur rédige un Bulletin dramatique pour en informer l’opinion française. Lui-même abandonne ses soldats et rejoint en toute hâte Paris... Un monument érigé au bord de la Bérézina rappelle la sanglante débâcle des troupes de Napoléon en 1812.

BEREZINA ou la réserve de Bérézinsky

Les caractéristiques de la réserve de Bérézinsky La réserve de Bérézinsky, créée en l925, est une zapovednik - une zone ayant un statut de protection équivalent à celui d’une réserve naturelle française. Elle se situe à environ 120 km au nord de Minsk, la capitale de la Biélorussie. Cette réserve, bordée à l’ouest sur plus de 100 km par la Bérézina dont elle tire son nom, est traversée par de nombreux affluents.

Ce territoire d’origine glaciaire de 120 000 ha constitue une vaste mosaïque de forêts, de lacs, de marais et de tourbières. Certains milieux naturels sont vierges, les forêts marécageuses et les tourbières par exemple, d’autres ont été soustraits à l’activité humaine depuis 1925. Les forêts couvrent 84 % de la réserve.

Bérézinsky est également une terre d’histoire avec des tombes slaves du VlIIe siècle, traces de la première occupation . On peut observer les restes d’un canal construit il y a 200 ans pour relier les bassins de la Baltique et de la mer Noire.

Un monument érigé au bord de la Bérézina rappelle la sanglante débâcle des troupes de Napoléon en 1812.

Enfin la réserve de Bérézinsky est parsemée de monuments à la gloire des partisans qui se sont réfugiés dans ces forêts impénétrables pour résister à l’armée d’occupation allemande pendant la Seconde Guerre mondiale.

Cette réserve constitue véritablement une référence pour tous les gestionnaires des milieux naturels et les spécialistes de la protection de la nature, car elle a gardé intacte la faune qui peuplait la plupart des forêts d’Europe avant les grands défrichements. C’est pour cette raison que ce territoire est devenu réserve de la biosphère en 1979 (label décerné par l’UNESCO dans le cadre du programme international L’Homme et la biosphère) et a reçu le diplôme européen du Conseil de l’Europe en 1995.

La direction de Bérézinsky gère une réserve de chasse de 8 000 ha qui jouxte la réserve de la biosphère. Elle y accueille des chasseurs allemands et français pour une chasse aux trophées (élan, sanglier et grand tétras).

Mikhail Criventchuk
Directeur de la réserve de Bérézinsky (Bélarus)
Berezinsky Biosphere reserve
Lepel District, Vitebtsk Region
211 188 Domzheritsy, Belarus

Navigation

AgendaTous les événements

novembre 2017 :

Rien pour ce mois

octobre 2017 | décembre 2017