L’usine de camions MAZ, symbole du socialisme triomphant au Bélarus

, par  France-Belarus.com , popularité : 9%

25.000 employés de cette gigantesque usine d’Etat comme la majorité des entreprises au Bélarus qui a donné son nom à la station de métro voisine, soutiennent le président Alexandre Loukachenko.

Avec ses soins gratuits, son palais de la culture et ses foyers pour jeunes travailleurs, l’usine de camions MAZ à Minsk passe pour un symbole de « l’économie socialiste de marché » chère au président Alexandre Loukachenko.

25.000 employés de cette gigantesque usine d’Etat comme la majorité des entreprises au Bélarus qui a donné son nom à la station de métro voisine, soutiennent le président Alexandre Loukachenko.

La clinique gratuite réservée aux ouvriers de l’usine et à leurs familles, se dresse à quelques centaines de mètres des chaînes de montage d’où sortent depuis 1947 des camions exportés en majorité vers la Russie, sans droits de douane, et d’autres pays de l’ex-URSS.

Clinique gratuite, sanatorium pour les vacances, palais de la culture, magasin d’usine, foyers pour jeunes travailleurs... L’usine a consacré 14,5 milliards de roubles bélarusses (près de sept millions de dollars) en 2005 au « fonds social » de l’entreprise et à ses survivances de l’ère soviétique.

Le fonds est géré par un directeur chargé des « questions idéologiques », une fonction réinstaurée il y a quelques années par le président Loukachenko.

Les ouvriers de cette usine automobile font figure de privilégiés avec des salaires sensiblement supérieurs à la moyenne nationale, qui est de quelque 218 dollars (moins de 470.OOO roubles bélarusses). Le chômage est officiellement de 1,5%.

Le service social de l’usine gére jusqu’ici 282 immeubles, dans lesquels sont logés 40.000 employés ou anciens employés.

Navigation

AgendaTous les événements

novembre 2017 :

Rien pour ce mois

octobre 2017 | décembre 2017