L’opposant biélorusse Alexandre Milinkevich reçu à Paris à un niveau ministériel Le point de presse du 30 mai 2006

, par  France-Belarus.com , popularité : 17%

La situation actuelle conduit d’une certaine façon la Biélorussie à être sur un petit strapontin. Mais elle pourrait retrouver toute sa place à condition d’avoir une évolution démocratique qui soit conforme aux exigences européennes.

Alexandre Milinkievitch, l’un des principaux représentants de l’opposition démocratique biélorusse

- Pourriez-vous nous donner quelques informations sur l’entretien qu’a eu Mme Colonna ce matin avec son homologue biélorusse ? Qu’est-ce que la France peut continuer de faire pour aider les personnes dans cette situation ?

- Ce qui est important, c’est que c’est la deuxième fois que nous recevons M. Milinkevich à Paris à un niveau ministériel. Le ministre l’avait reçu au début du mois de janvier, Mme Colonna le reçoit cette fois-ci. C’est un soutien très clair aux évolutions démocratiques en Biélorussie. Nous souhaitons favoriser ces évolutions démocratiques. M. Milinkevich est l’une des principales figures de l’opposition. Je crois qu’en elle-même cette rencontre était quelque chose d’important et de très symbolique. M. Milinkevich avait d’ailleurs été reçu par les ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne il y a quelques semaines. Nous allons voir comment l’Union européenne peut apporter une aide et un soutien aux évolutions démocratiques en cours.

- Ce qui est également important, c’est que si la Biélorussie évolue d’un point de vue démocratique, elle pourra ensuite trouver toute sa place dans la famille européenne. La situation actuelle conduit d’une certaine façon la Biélorussie à être sur un petit strapontin. Mais elle pourrait retrouver toute sa place à condition d’avoir une évolution démocratique qui soit conforme aux exigences européennes.

Navigation

AgendaTous les événements

novembre 2017 :

Rien pour ce mois

octobre 2017 | décembre 2017