L’éclatement du bloc de l’URSS : le traité de Minsk Le 8 décembre 1991 - 2006

, par  France-Belarus.com , popularité : 14%

En décembre 1991, de l’U.R.S.S. sont nés 15 Etats indépendants dont la Biélorussie (à la place des 15 républiques soviétiques). Le 8 décembre 1991 Boris Eltsine, Stanislas Choukevitch ainsi que Leonid Kravtchouk signent le traité de Minsk qui donne naissance à la CEI (Communauté des États indépendants).

Le 21 juin 1991, Boris Eltsine, président de la fédération de Russie, est élu au suffrage universel. Peu de temps après, le 1er juillet, le pacte de Varsovie est dissous.

Plusieurs mouvements indépendantistes se manifestent dans plusieurs républiques, notamment en Lituanie, qui proclame son indépendance, et en Estonie. Après la Lettonie, l’Ukraine et la Moldavie proclament leur indépendance et sont suivies plus tard par l’Azerbaïdjan, le Kirghizistan et l’Ouzbékistan. L’URSS se démantèle et le mouvement d’indépendance amorcé par les autres républiques sera également suivi par le Tadjikistan et l’Arménie.

Le 8 décembre 1991, Boris Eltsine, Stanislas Choukevitch ainsi que Leonid Kravtchouk, présidents des républiques de Russie, de Biélorussie et d’Ukraine, se regroupent près de Minsk, en Biélorussie, et constatent que le temps de l’URSS est désormais terminé.

C’est ainsi qu’ils signent le traité de Minsk qui donne naissance à la CEI (Communauté des États indépendants). Le 21 décembre 1991, huit autres anciennes républiques soviétiques, l’Arménie, l’Azerbaïdjan, le Turkménistan et l’Ouzbékistan s’ajoutent à la Russie, à la Biélorussie et à l’Ukraine comme membres fondateurs de la CEI par le traité d’Alma-Alta (Kazakhstan).

La signature de cet accord établit officiellement la disparition de l’URSS. Seuls les trois États baltes ainsi que la Géorgie, désirant s’intégrer rapidement à l’Union européenne, refusent d’adhérer à la CEI.

Navigation

AgendaTous les événements

novembre 2017 :

Rien pour ce mois

octobre 2017 | décembre 2017