Krémègne Pinchus, célèbre peintre juif biélorusse, est mort il y a 24 ans Le 5 avril 1981 - 2005

, par  France-Belarus.com , popularité : 10%

Né en 1896 en Biélorussie à Zhaludok (Zheludok) (région de Hrodno), 90 km de Hrodno, Krémègne fréquenta une école d’art à Vilno et vint à Paris en 1912, une année avant son ami Chaïm Soutine. Il commença à travailler comme sculpteur et se perfectionna comme peintre au célèbre atelier de la Ruche. Il visite les galerie parisiennes dès son arrivée en 1913, sa palette s’enrichie de l’influence des fauves et ses composition se renforcent sous l’influence des œuvres de Cézanne.

Très influencé par Van Gogh, ses premières œuvres étaient proches de celles des artistes du mouvement fauviste.

C’est d’ailleurs la période 1917-1925 qui est la plus riche et la plus colorée dans l’œuvre de Krémègne dont certaines toiles sont à rapprocher de celles de Soutine surtout dans le traitement des nus. Krémègne devint par la suite un des peintres majeurs de l’Ecole de Paris.
C’est en 1960 quand il s’installe enfin définitivement à Céret, que va naître ce qui est sa dernière période.
Il y travailla jusqu’à sa mort qui survint en avril 1981.

Ses œuvres sont alors marquées par une exubérance et une énergie renouvelée, Krémègne y fait preuve de la plus grande liberté :
- 1890 Naissance à Zheloudok.
- 1909 Études à l’École des beaux-arts de Vilnius avec Soutine.
- 1912 Arrive à Paris et s’installe à la Ruche. Il se lie avec Chagall et Modigliani. Soutine le rejoint dès — 1913. Ils partagent les mêmes rêves et les mêmes misères.
- 1916 Premiers contrats avec les marchands Chéron et Zborowski.
- 1918 Premier séjour à Céret. Soutine le rejoint et ils peignent ensemble pendant plus de deux ans.
- 1919-1939 Séjours en Corse, à Cagnes, en Dordogne, dans le Berry et en Suède dans la famille de sa femme. Expositions nombreuses à Paris : galerie Povolzki, galerie La Licorne, galerie Van Leer, galerie Gerbo.
- 1946-1952 Il expose à la galerie Creuze et à la galerie Art Vivant. Effectue de nombreux séjour à Céret et son premier voyage en Israël.
- 1954 Exposition de 88 de ses toiles à la Redfern Gallery à Londres.
- 1958 Rétrospective au musée de Philadelphie.
- 1959 Expose à la galerie Durand Ruel, Paris.
- 1960 Il réalise sans doute un rêve et construit une maison-atelier et s’installe à Céret. Expositions galerie Valloton à Lausanne et à Londres à l’Adams Gallery.
- 1969 Exposition au musée du Petit Palais à Genève.
- 1981 Krémègne s’éteint à Céret le 5 avril.
- 1983 Exposition galerie Colette Dubois.
- 1990 Exposition au musée d’Art moderne de Céret.
- 1993 Exposition au Pavillon des Arts, Paris.
- 1996 Exposition au musée d’Art moderne de Chartres.
- 1998 Exposition « De Montparnasse à Céret » à la galerie Aittouares, Paris.

Navigation

AgendaTous les événements

novembre 2017 :

Rien pour ce mois

octobre 2017 | décembre 2017