Gazprom russe accuse le Bélarus de ne pas payer totalement son gaz

, par  France-Belarus.com , popularité : 6%

Le géant russe Gazprom a accusé mercredi le Bélarus de ne pas payer le prix convenu pour ses livraisons de gaz russe, et menacé d’intenter une action en justice si Minsk continue d’ignorer ses engagements, selon un communiqué.

Le Bélarus et Gazprom avaient auparavant convenu d’une augmentation du prix du gaz russe à partir du 2è trimestre 2008, qui devait passer de 119 dollars les 1.000 mètres cubes à 128 dollars.

Le numéro deux de l’exécutif de Gazprom, Alexandre Ananenkov, a transmis ce message au directeur général de la société bélarusse Beltransgaz, Vladimir Maïorov, lors d’une rencontre mercredi à Moscou, précise le communiqué. Gazprom détient depuis l’an dernier 50% de Beltransgaz, suite à un précédent bras de fer gazier entre Moscou et Minsk fin 2006.

Gazprom relève que le tarif fixé pour le Bélarus demeure à l’heure actuelle « le plus favorable de tous les pays ex-soviétiques et européens », et rappelle qu’il est déjà prévu que Minsk paye son gaz au même tarif que l’Europe « à partir de 2011 ».

Le géant gazier est désormais coutumier des crises avec ses voisins, en particulier l’Ukraine et le Bélarus, pays par lesquels transitent les hydrocarbures russes destinés à ses clients occidentaux.
Ceux-ci suivent par conséquent de près l’évolution de la situation. Les détracteurs des autorités russes leur reprochent régulièrement de se servir du gaz et du pétrole comme d’une arme politique, une accusation rejetée par Moscou.

Navigation

AgendaTous les événements

novembre 2017 :

Rien pour ce mois

octobre 2017 | décembre 2017