Forteresse héros Brest Le 8 mai 1965 - 2009

, par  France-Belarus.com , popularité : 7%

Le 8 mai 1965, le Présidium du Soviet Suprême de l’U.R.S.S. attribuera à Brest-Litovsk le titre de ’forteresse héros’ et lui décernera l’Ordre de Lénine et celui de l’Etoile d’Or des Héros ! Brest a acquis une renommée mondiale dans les premiers jours de la Grande Guerre nationale.

La citadelle de Brest qui n’avait déjà plus d’importance militaire subit les premiers coups de boutoir de l’armée hitlérienne. Pendant près d’un mois, la petite garnison de la place forte repoussa les attaques d’un ennemi dix fois supérieur en nombre. Aussi longtemps que ses défenseurs restèrent en vie, les hitlériens ne réussirent pas à occuper entièrement la citadelle.

Après la guerre, la citadelle de Brest obtint le titre honorifique de Citadelle-Héros. Ses ruines, ont été conservées, les forts et les casemates à demi détruits, criblés de balles et d’éclats, les murs des casernes et des bâtiments endommagés par les obus, les fossés, les remparts ont été préservés tels qu’ils étaient lors des combats. Un Mémorial a été aménagé sur le territoire de la citadelle.

Le centre de cette composition est le monument « le Courage » : le buste d’un soldat défenseur de la place a été sculpté dans un énorme bloc de granit et, à côté, un obélisque de 100m en forme de baïonnette jaillit vers le ciel. Devant le monument sous trois plates-formes de dalles de labradorite reposent les cendres de 823 défenseurs de la citadelle.

Sur la rive du Moukhavets, on remarque la sculpture « la Soif » : un soldat tente d’atteindre l’eau avec son casque. Le musée aménagé dans la citadelle rassemble des armes, des casques, des affaires personnelles, des documents, des lettres des soldats, des officiers de la « garnison immortelle » (ainsi appela-t-on après la guerre les défenseurs de la citadelle de Brest).

Navigation

AgendaTous les événements

novembre 2017 :

Rien pour ce mois

octobre 2017 | décembre 2017