Communiqué de presse commun des ambassadeurs d’Allemagne et de France à Minsk Le 31 mai 2005

, par  France-Belarus.com , popularité : 13%

Le 31 mai 2005, l’Ambassadeur allemand, M. Martin HECKER, et l’Ambassadeur de France, M. Stéphane CHMELEWSKY, ont rendu visite à Mikhaïl MARINITCH, ancien ministre des relations économiques extérieures et candidat à l’élection présidentielle de 2001. M. MARINITCH purge actuellement une peine de prison de 3 ans et demi à la Colonie pénitentiaire n° 1 à Minsk.

Visite conjointe de l’Ambassadeur de France, M. Stéphane CHMELEWSKY et de l’Ambassadeur allemand, M. Martin HECKER, à Mikhaïl MARINITCH

Mikhaïl MARINITCH a donné l’impression que son état de santé n’avait pas empiré. Au début de mars dernier, il avait subi une attaque cardiaque parce qu’il n’avait pu obtenir les médicaments prescrits pour prévenir ce type d’accidents. Il a assuré aux ambassadeurs qu’il avait désormais les médicaments nécessaires et bénéficiait d’un suivi médical. De plus, il se dit satisfait de son transfert à la prison centrale n° 1 de Minsk qui présente de meilleures conditions que elle d’Orcha où il était précédemment interné. A plusieurs reprises, il a souligné le fait que l’Administration pénitentiaire l’a aidé dans ses efforts pour recouvrer la santé.

En outre, il a accepté verbalement d’être bénéficiaire de l’Amnistie accordée à l’occasion du 60e anniversaire de la fin de la seconde guerre mondiale. Il espère que sa libération lui sera confirmée par le directeur de la prison en juillet prochain et que d’ici-là tout suivra correctement son cours.

L’union européenne a déclaré le 12 janvier 2005 qu’elle considérait la condamnation de M. Marinitch le 30 décembre 2004 comme due à des motifs politiques. L’apparition de cette situation préjudiciable à M. MARINITCH ne peut qu’empêcher le développement des relations entre l’Union européenne et la Biélorussie. Ultérieurement, l’Union européenne s’est à nouveau prononcée en faveur d’une libération rapide de M. MARINITCH.

Pendant cette visite, l’Ambassadeur de France a proposé à M. MARINITCH de lui remettre l’original d’une lettre qui lui était adressée par le conseiller diplomatique du Président de la République Française. A ce propos, M. MARINITCH a chaleureusement remercié l’ensemble des pays de l’Union européenne qui lui témoignent leur solidarité dans cette épreuve. Mikhaïl MARINITCH s’est acquis l’estime des pays de l’union européenne durant son mandat de ministre du commerce extérieur. Il a été co-président biélorusse de la commission économique germano-biélorusse et a exercé les fonctions d’Ambassadeur de son pays dans divers pays de l’Union européenne. En 2001 il avait démissionné de ses fonctions d’ambassadeur en Lettonie, en Estonie et en Finlande afin de pouvoir se présenter aux élections présidentielles.

La visite des deux ambassadeurs s’inscrit dans le cadre de la coopération européenne. Les CDM/UE à Minsk ont décidé de rendre régulièrement visite à M. MARINITCH jusqu’à sa libération. Les chargés d’affaires de Slovaquie et de la république tchèque souhaiteraient effectuer la prochaine visite et ont sollicité auprès du MID les autorisations nécessaires. M. MARINITCH avait été jadis accrédité en qualité d’Ambassadeur dans ces deux pays.

Navigation

AgendaTous les événements

novembre 2017 :

Rien pour ce mois

octobre 2017 | décembre 2017