France-Belarus.com

Découverte du Bélarus (anciennement Biélorussie)

Accueil > Actualités > Société / Politique > Bataille de Polotsk en Biélorussie

Bataille de Polotsk en Biélorussie

Du 18 au 20 octobre 1812

jeudi 14 octobre 2004, par Maxim

Cette ville, située près de la Dvina, est le siège de deux importants combats pendant la campagne Napoléonienne de Russie en 1812.

Le 2ème corps d’armée (Oudinot) et le 6ème corps (Gouvion Saint-Cyr), soit 35 000 hommes au total, attaquent à Polotsk l’armée de Finlande du général Wittgenstein, le 18 août, après plusieurs semaines de manœuvres indécises. Oudinot, blessé le soir du 17, est hors de combat, mais Gouvion Saint-Cyr le remplace à la tête des deux corps pour la bataille du 18 août qu’il remporte grâce à sa science tactique. Wittgenstein est repoussé au-delà de la Dvina et Napoléon accorde à Gouvion Saint-Cyr son bâton de maréchal pour ce fait d’armes.

Du 18 août au 15 octobre, le maréchal Gouvion Saint-Cyr, à la tête du 2ème corps d’Oudinot, toujours indisponible, et de ses Bavarois du 6ème corps - au total 21 000 hommes - reste sur la défensive face aux 45 000 hommes de l’armée russe du général Wittgenstein.

Le 16 octobre, Wittgenstein prend vigoureusement l’offensive. Le 17 il refoule les avant-postes français et, le 18, il se porte à l’attaque de Polotsk. Gouvion Saint-Cyr feint de se retirer pour mieux contre-attaquer. Il arrive à forcer les Russes à se retirer. Le 19 octobre, il doit malgré tout céder à la disproportion des forces et se décider à battre en retraite. Le 20 au matin, les Français sont en marche bers l’Oula. Du fait d’une blessure reçue le 18, Gouvion Saint-Cyr doit redonner le commandement à Oudinot.