France-Bélarus

Découverte du Bélarus (anciennement Biélorussie)

A la Une…

Белорусская, русская и украинская диаспора собрались сегодня на площади Трокадеро в Париже

Белорусская, русская и украинская диаспора собрались сегодня на площади Трокадеро в Париже

Белорусская, русская и украинская диаспора собрались сегодня на площади Трокадеро в Париже, чтобы осудить НЕЗАКОННЫЙ арест российского политического активиста Алексея Навального и потребовать его немедленного освобождения, а также всех политических заключенных в России и Беларуси.

Bélarus : l’opposante Tikhanovskaïa appelle à la grève générale

Bélarus : l’opposante Tikhanovskaïa appelle à la grève générale

La cheffe de file de l’opposition bélarusse Svetlana Tikhanovskaïa a appelé dimanche soir ses compatriotes à la grève dès lundi à la suite d’une nouvelle manifestation ayant réuni plus de cent mille personnes à Minsk contre le président Alexandre Loukachenko.

Face à la contestation, investiture en catimini pour Loukachenko

Face à la contestation, investiture en catimini pour Loukachenko

Le président bélarusse Alexandre Loukachenko, confronté à un mouvement de contestation post-électoral inédit, a prêté serment mercredi dans le secret pour un sixième mandat, avant de proclamer que la « révolution » voulue par ses détracteurs a échoué.

La mobilisation se poursuit, l’UE annonce des sanctions

La mobilisation se poursuit, l’UE annonce des sanctions

La principale candidate de l’opposition à la présidentielle du Bélarus a appelé à des rassemblements « de masse » pendant le week-end et les manifestations et les débrayages se sont multipliés vendredi, signe d’une contestation croissante du pouvoir du président Loukachenko malgré une brutale répression.

Heurts entre manifestants et police après une présidentielle disputée

Heurts entre manifestants et police après une présidentielle disputée

Des heurts ont éclaté dimanche soir au Bélarus entre manifestants et forces de l’ordre après une présidentielle tendue ayant opposé le chef de l’Etat Alexandre Loukachenko, donné largement en tête, et une rivale inattendue qui revendique le soutien d’une « majorité ».